Galerie

Achat | Vente

Artistes

Commande  

(vide)

Informations



BORDES Joseph, Le marquis de Batailler d’Omonville, miniature datée 1815

En stock

Ajouter à la commande


Joseph Bordes, Portrait miniature du marquis de Batailler d’Omonville en 1815


Prix/price : nous consulter.

Miniature ovale, sur ivoire. 7,8 x 6,4 cm

Signée et datée en bas à droite : Bordes/1815 

Epoque: Empire

Cadre rectangulaire, en bois bruni 14,5 x 12,8 cm

Au revers reste manuscrit : "Mquis/ de Batailler / d’Omonville / mort à 28 ans (surchargé en : 21)/ - en 1819 / Père de  ?? ? / de Sheldon m[a] mè[re] "

Au revers, ancien numéro: 800/ 21

Historique: collection Adélaïde Eugénie de Batailler d'Omonville, comtesse de Sheldon; probablement coll. Blanche Marie Adèle de Sheldon (1838-1899); sa descendance.

 

Identifié marquis de Batailler d’Omonville, par un reste d'inscription, ce beau portrait d'homme à mi-corps de la dernière année de l'Empire, représente probablement Jean-Baptiste-Pierre-Bernard marquis de Batailler d’Omonville.

Il était le fils de Jean-Baptiste Pierre de Batailler, conseiller du Roi, maître ordinaire en sa Cour des Comptes, Aides et Finances de Normandie (reçu le 31 mai 1768) et de Antoinette-Gertrude Grandin de Molincourt épousé en secondes noces après la mort de sa première épouse, une demoiselle de Sommesnil, dont il n’avait pas eu d’enfants. D’un second mariage il laissa deux enfants à sa mort vers le mois d’août 1800, dont Jean-Baptiste-Pierre-Bernard.

Né le 13 septembre 1790, Jean-Baptiste-Pierre-Bernard fut baptisé le même jour par son oncle Bernard Batailler d’Omonville devenu chanoine en 1771; son parrain fut déporté à Nantes pendant la Révolution pour avoir refusé de prêter serment et y périt vers 1793.

Selon l'inscription au revers du portrait, le marquis mourut jeune en 1819. Il avait eu une fille,  Adélaïde Eugénie de Batailler d'Omonville qui se maria le 27.10.1835 à Paris 10e avec Alfred Jean Armand, comte de Sheldon d'où au moins un enfant Blanche Marie Adèle de Sheldon, 1838-1899. On retrouve ce nom Sheldon en bas de l'inscription au revers de la miniature.

Il porte une redingote bleue, un gilet, une chemise et une cravate blanches sur un fond nuageux.

 

Sur Joseph Bordes (Toulon 1773-après 1835), considéré comme l'un des bons artistes de l'Empire et de la Restauration, voir Lemoine-Bouchard, Les peintres en miniature, 2008. Il traite ici le visage avec un pointillé régulier.

 

Etat: très bon. Verre neuf.

BORDES Joseph, Le marquis de Batailler d’Omonville, miniature datée 1815
BORDES Joseph, Le marquis de Batailler d’Omonville, miniature datée 1815

Siège social et correspondance : 13 rue des Petites Ecuries, 75010 Paris. Tél : 01.53.34.05.33  - Contact
©2015 Nathalie Lemoine-Bouchard, tous droits réservés.