Galerie

Achat | Vente

Artistes

Commande  

(vide)

Informations



SIEURAC, Femme, miniature datée 1832

En stock

Ajouter à la commande


François SIEURAC, Femme en robe noire et dentelle blanche, 1832


Prix/price : nous consulter.

Miniature sur ivoire

Signée et datée : Sieurac / 1832

Ovale, H. 11 cm, L. 9 cm

Large bordure de laiton doré, cadre en loupe.

 

Femme de ¾ à gauche en robe noire, avec joli détail de dentelle blanche au corsage et remarquable traitement des cheveux.

Cette miniature est l'une des dernières connues de François Sieurac (Cadix, 1781 – Sorèze ?, après 1834).

François Sieurac fut d’abord élève de l’académie de Toulouse. Il alla poursuivre ses études à Paris. Il s’inscrivit le 28 septembre 1806 dans l’atelier de J.B.J. Augustin et c’est là qu’il apprit la miniature. Il demeurait alors rue des Froids-Manteaux, hôtel de la Bibliothèque n° 9. Il donna ensuite comme adresse « M. Sieurac, rue de Seine n° 96 ». En 1816, on le retrouve établi « peintre, rue Lepelletier, n° 12 ».  Il exposa au Salon de Paris entre 1810 et 1827 (médaille), et à celui du Palais du Luxembourg en 1830, montrant entre autres les portraits de Laetizia Bonaparte, de lord Byron, de Walter Scott, Thomas Moore, Washington Irving et de la duchesse de Berry.

La carrière de François Sieurac prit un nouveau cours avec sa nomination comme professeur de peinture au collège militaire de Sorèze, près de Toulouse, poste qui le ramenait dans la région de son enfance. On l’y trouve installé dès 1830 et c’est là qu’il finit sa carrière. Les dernières oeuvres connues de lui sont sept grands tableaux datés de 1833 et 1834 pour l'église paroissiale de Bourg-Saint-Bernard, Haute-Garonne, à environ 30 km de Sorèze.

 

Etat: bon.

SIEURAC, Femme, miniature datée 1832

Siège social : 22 rue Pierre Leroux, 75007 Paris.
Correspondance : 23 quai Voltaire, 75007 Paris. Tel: 06.61.72.27.34 - Contact
©2018 Nathalie Lemoine-Bouchard, tous droits réservés.